Institut | Taille du texte plus grand plus petit

Top Banner

Battre au Rythme du Monde

André Desmarais, Serge Godin et Michael J. Sabia, coprésidents de la campagne majeure Battre au Rythme du Monde, ont surpassé l’objectif visé de 60 millions $.  Grâce à la grande générosité de nos partenaires et donateurs, les résultats ont atteint 70 millions $ en 2010.

Mise sur pied en 2006, la campagne finance en partie le plan de développement Investir dans l’excellence de l’Institut de Cardiologie de Montréal pour en favoriser la vision novatrice et contribuer à en assurer la pérennité de ses activités. Les contributions de la Fondation servent de levier financier pour tous les programmes de l’Institut.   

Message des coprésidents de BRM
André Desmarais

André Desmarais

Serge Godin

Serge Godin

Michael J. Sabias

Michael J. Sabia

Nous sommes honorés de coprésider la campagne Battre au Rythme du Monde de la Fondation de l'Institut de Cardiologie de Montréal. Organisme prestigieux de traitement et de savoir, leader incontesté au Canada et partenaire respecté partout dans le monde, l'Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) est une référence incontournable et un centre d'excellence en matière de cardiologie dont nous sommes très fiers.

Les grandes réalisations de l'ICM ne peuvent toutefois pas nous faire oublier que les maladies cardiovasculaires constituent toujours une cause majeure de mortalité au Québec et au Canada. Nous vous invitons à appuyer les projets de l'ICM en souscrivant à la campagne de sa fondation et ainsi répondre à cette problématique devenue enjeu de société.

L'ICM doit bénéficier d'investissements adéquats pour faire progresser davantage la recherche en cardiologie et maintenir son positionnement sur le plan international en recherche fondamentale et clinique ainsi qu'en matière de technologie au service de la cardiologie.

L'ICM doit aussi poursuivre activement sa mission de formation de la relève dans un environnement académique approprié et à la hauteur de ses objectifs d'excellence. Chef de file en matière de prévention des maladies cardiovasculaires, il entend assumer pleinement ses responsabilités et son leadership en cette matière auprès de la communauté.

Enfin, l'ICM a besoin d'installations physiques mieux adaptées et plus fonctionnelles afin de continuer d'offrir à tous les Québécois des soins ultra-spécialisés, de qualité supérieure et à la fine pointe de la médecine.

Ce sont là les objectifs que l'ICM entend réaliser au cours des prochaines années et que nous endossons pleinement.

Nous vous invitons à faire preuve de générosité afin de permettre à l'ICM de relever le défi de Battre au rythme du monde. Participons ensemble à son développement et à son rayonnement pour notre bien-être et celui des générations futures.

André Desmarais, Serge Godin et Michael J. Sabia

Investir dans l’excellence

Afin de continuer à contribuer au mieux-être des Québécois en matière de santé cardiovasculaire, l’Institut de Cardiologie de Montréal doit réaliser son plan Investir dans l’excellence, dont les grands axes sont :

  1. La recherche pour renforcir ses acquis et se positionner avantageusement dans le secteur des sciences émergentes :
    • l’inauguration du Centre pharmacogénomique Beaulieu-Saucier pour favoriser la médecine personnalisée en permettant de déterminer la médication appropriée selon le profil génétique des individus;
    • l’agrandissement de plus de 50 % de la superficie actuelle du Centre de recherche;
    • la création de nouvelles chaires de recherche dans des domaines tels que la pharmacoprotéomique, la prévention du vieillissement cardiovasculaire, la médecine nucléaire, le génie tissulaire, la transplantation cardiaque et l’insuffisance cardiaque.
  2. Les soins pour mieux répondre aux besoins de la population québécoise :
    • la construction d’un bloc opératoire de sept salles ultramodernes;
    • l’agrandissement et le réaménagement de l’unité d’urgence;
    • le regroupement et le réaménagement des services ambulatoires;
    • l’acquisition d’équipement spécialisé, de technologie supérieure.
  3. La formation pour assurer la relève. L’inauguration d’un Centre de formation d’excellence en santé cardiovasculaire fournira une panoplie d’installations et d’équipements de pointe, dont :
    • un auditorium multimédia d’une capacité de 250 personnes
    • un laboratoire de simulation de soins critiques;
    • des locaux répondant aux techniques modernes de formation;
    • de l’équipement de télé-enseignement;
    • de la formation en ligne.
  4. La prévention pour favoriser le rétablissement et prévenir la maladie cardiovasculaire.
    • l’agrandissement du Centre de médecine préventive et de réadaptation ÉPIC pour permettre l’intégration d’un nouveau centre consacré à la formation de pointe en matière de prévention ;
    • le développement d’outils de sensibilisation en prévention à l’intention de médecins, infirmières, diététistes, kinésiologues et autres professionnels de la santé.